Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel – Culture Quintessence 2017-05-03T05:39:05+00:00

Mémoire orale

La collecte consiste à capturer la mémoire orale des personnes qui nous entourent, via des enregistrements audio ou vidéo. Elle peut être réalisée par zone géographique ou par domaine de connaissance (un savoir-faire comme la tonnellerie ou un imaginaire comme le ban bourguignon). 

La personne en charge de réaliser la collecte de mémoire orale intervient seule pour interviewer les détenteurs de celle-ci. Elle est spécialisée en Patrimoine Culturel Immatériel, s’intéresse aux savoir-faire, aux traditions et aux différences culturelles. Elle travaille avec respect et crée ainsi un climat de confiance avec la personne interviewée. L’intérêt de la démarche n’est pas seulement l’enregistrement audio ou vidéo mais bien l’authenticité de l’échange entre l’intervieweur et l’interviewé.

La collecte de mémoire orale peut être individuelle ou collective. Elle s’adresse autant aux particuliers qu’aux groupes de personnes (associations, fédérations, confréries, entreprises, villages, départements, régions, pays…).

Toute personne détentrice de savoir-faire ou de connaissances liées au Patrimoine Culturel Immatériel possède une richesse qu’il est important de rendre matérielle, notamment grâce à la capture audio ou vidéo. Le temps qui passe est une menace pour le Patrimoine Culturel Immatériel. Il devient urgent d’agir avant que savoir-faire et connaissances transmises de génération en génération ne disparaissent.

Prenons l’exemple de certains vignerons Bourguignons, qui ont connu des méthodes et des époques chargées d’anecdotes sur la vigne et le vin. Prendre le temps de récolter leur témoignage, c’est sauver, valoriser et sublimer leurs vies et leurs expériences. Nous sommes actuellement dans un changement générationnel où le recueil de ces mémoires devient urgent.  

Pour les particuliers :

Vous êtes un particulier et vous souhaitez recueillir la mémoire orale de l’un de vos proches, par vidéo ou par enregistrement audio. Cette démarche vous permettra de collecter les souvenirs, les anecdotes, les expériences de votre proche. C’est une manière d’enrichir votre patrimoine familial et de valoriser l’histoire de votre famille en restituant la vidéo, par exemple, aux enfants de la famille, au cours d’un repas familial.

Pour les associations, entreprises et institutions : 

L’utilisation des enregistrements audio et vidéo d’une collecte de mémoire orale permet d’effectuer un archivage (municipal, départemental, universitaire, associatif…), ou encore un travail de mémoire.

Initier une collecte de mémoire orale permet également de penser des contenus culturels, éducatifs, informatifs et touristiques (films, documentaires, livres et autres…).  Culture Quintessence propose de mettre ses compétences organisationnelles à disposition, pour gérer le développement de ce type de contenus et/ou événements associés.  

Culture Quintessence est spécialisée dans la coordination de projets de collecte de mémoire orale. Son expertise en Patrimoine Culturel Immatériel lui permet de travailler avec l’ensemble des personnes concernées par ce type de projet : ethnologues, historiens, linguistes, archivistes ou encore indépendants et associations locales spécialisées dans la collecte de mémoire orale.

Le rôle de Culture Quintessence est de s’assurer de la bonne synergie de tous ces acteurs et de la bonne marche du projet, en aval comme en amont, sur les critères de coût, qualité, délai et résultat.

Retours sur investissements

La collecte de mémoire orale permet de figer la mémoire orale dans le présent. Cette mémoire orale fait partie intégrante de notre vie, or nous n’avons pas toujours conscience de sa valeur inestimable.

La collecte de mémoire orale peut servir à :

  • archiver la mémoire orale d’une personne, d’un groupe, d’un village, d’une fédération ;
  • faire rentrer la mémoire orale d’aujourd’hui dans l’histoire ;
  • valoriser la vie de nos anciens par la transmission de leur mémoire aux nouvelles générations ;
  • valoriser un savoir-faire ou une connaissance immatérielle méconnue du grand public ;
  • travailler sur l’identité et la fierté locale : permet aux habitants de se réapproprier l’imaginaire collectif local, en leur permettant de devenir des ambassadeurs de leur région ;
  • mettre en lumière le territoire pour l’attraction des touristes qui recherchent de plus en plus l’authenticité et la découverte culturelle dans leurs voyages ;
  • transmettre la connaissance immatérielle ou l’imaginaire via des contenus à des fins culturelles, éducatives ou touristiques (création d’une exposition, d’un livre ou encore d’un événement, en lien avec le sujet de la collecte de mémoire orale).

De manière plus générale, entreprendre de réaliser une collecte de mémoire orale, c’est agir dans l’intérêt général de l’humanité. C’est aussi agir contre l’uniformisation culturelle et contribuer à valoriser la transmission.