Jean-Pierre Lebureau est Ornemaniste, Meilleur Ouvrier de France.

Un homme de cœur avec de belles valeurs, fervent défenseur de l’approche Culture Quintessence.

C’est en 2016 que Culture Quintessence a eu plaisir de le rencontrer, au Salon International du Patrimoine Culturel au Carrousel du Louvre, à l’endroit même où il a été désigné Lauréat du prestigieux « prix VMF/AAF (Vieilles Maisons Françaises / Ateliers d’Art de France) Métiers d’art et Patrimoine Bâti ».

Jean-Pierre Lebureau cumule les prix et les récompenses.
Il est également fier de son métier, de son titre de Meilleur Ouvrier de France et du savoir-faire français.

Heureux d’être reconnu, il n’en oublie pas pour autant la fragilité de son métier et n’hésite pas à prendre la parole quand il s’agit de protéger les métiers d’art.

Plus que des titres, il souhaiterait que les institutions initiatrices de ces prix, crédibilisent leurs démarches par de réelles actions concrètes de protection et de valorisation.

Pour cela, il n’hésite pas à interpeller les décideurs politiques, entrepreneuriaux et institutionnels, dans une démarche de soutien aux métiers d’art : il défend le mécénat, l’intégration de l’artisanat d’art au patrimoine bâti, la transmission ou encore l’importance de protéger un métier rare en voie de disparition.

Jean-Pierre Lebureau est l’un des derniers ornemanistes de France, un métier pour lequel il n’existe plus d’école, un métier susceptible de disparaître définitivement si aucune action n’est envisagée à ce sujet.

Malgré toute son énergie à prendre des stagiaires, des apprentis, Jean-Pierre Lebureau confirme qu’il est impossible pour une TPE artisanale d’assumer seule la transmission de son savoir-faire.

Et pourtant Jean-Pierre Lebureau est à l’initiative de chefs d’oeuvre incroyables comme la réalisation du pendentif sous coupole du Grand Palais, la restauration du recouvrement cuivre du Pont au Double (Parvis de Notre-Dame de Paris), la réalisation d’un blason, de cornes d’Abondance et Caducée de Mercure sur la Tour de l’Horloge de la Gare de Lyon, ou encore d’un épis sur le Pavillon Tournebride du Château de Vaux-Le-Vicomte…

Sans compter tout son travail sur les ornements de toitures tels que les couronnements de dôme, les célèbres œils de bœufs, lucarnes, et autres campaniles des toits de Paris, faisant l’objet d’un projet d’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2014.

Son talent est unique. Son patrimoine culturel immatériel est immense.

Nous avons eu l’occasion de l’interroger, de le prendre en photo et de travailler sur sa communication.

Ici quelques extraits de nos échanges.

Quelques photos prises par Culture Quintessence dans l’atelier de Jean-Pierre Lebureau.

Pour en savoir plus sur Jean-Pierre Lebureau, Artisan, Ornemaniste, Meilleur Ouvrier de France, cliquez-ici :

En savoir plus

AUTEUR

Noëlie Nottet

THÈME

Blog

CATÉGORIE

Soutien

MIS EN LIGNE LE

31 mars 2021

Abonnez-vous & recevez tous nos articles